Quand BHL et d’autres évoquaient un « apartheid » israélien

Rabin, Begin, Vorster Knesset 1976Menachem Begin, Moshe Dayan, John Vorster et Yitzhak Rabin (Knesset, 1976)
Vorster, dirigeant du régime d’apartheid (1966-1978)

La non venue des dirigeants israéliens aux funérailles du « freedom fighter » Nelson Mandela a suscité un certain embarras parmi les partisans de l’Etat hébreux. Pour eux le sionisme est avant tout un mouvement de libération nationale. En cela, ses représentants auraient été des alliés naturels du résistant sud-africain. A voir.

Car sans parler des liens privilégiés qu’a entretenu le régime israélien (tout comme la Suisse) avec l’apartheid sud-africain, il faut savoir que des personnalités éminentes, proche de l’establishment israélien, ont dénoncé les conditions d’apartheid que risquaient de provoquer une occupation prolongée des Territoires palestiniens occupées. Avant d’en faire un qualificatif pour décrire la situation en cours.

Si l’emploi généralisé du terme reste discutable, son emploi par les figures aussi insoupçonnable (d’antisémitisme) qui suivent devraient être un encouragement à avoir, ici-même en France, un débat ouvert et serein.
Florilège.

Bernard-Henri Lévy (Le Point, 6 décembre 1997) :

« Le sionisme est un des idéaux politiques les plus nobles qu’ait produits le XXe siècle…il n’est pas compatible avec l’oppression durable d’un peuple par un autre : « l’autonomie », en d’autres termes, est une demande palestinienne ; mais c’est aussi une urgence pour les Israéliens eux-mêmes ; faute de quoi ce qu’ils appellent « l’héritage moral de la nation » – et dont le premier commandement, celui qui revient le plus fréquemment dans la Torah, est « d’honorer l’étranger » – sombrera, tôt ou tard, dans l’opprobre d’un apartheid ou d’une autre libanisation »

Ami Ayalon, ancien responsable du Shin Bet (AFP, 5 décembre 2000) :

« Israël doit choisir rapidement l’environnement où il souhaite vivre, car le modèle actuel, où se mêlent des caractéristiques de l’apartheid, n’est pas compatible avec les principes juifs »

Michael Ben-Yair, ancien procureur général d’Israël (« The war’s seventh day », Haaretz, 3 mars 2002) :

« Désirant avec passion conserver les territoires occupés, nous avons mis en place deux systèmes judiciaires : l’un, progressiste et libéral, en Israël, et l’autre, cruel et préjudiciable, dans les territoires occupés. En fait, nous avons établi un régime d’apartheid dans les territoires occupés dès leur saisie. Ce régime d’oppression existe encore aujourd’hui. »

B’Tselem (Land Grab: Israel’s Settlement Policy in the West Bank, mai 2002) :

« Israël a créé, dans les territoires occupés, un régime de ségrégation fondé sur la discrimination en appliquant deux ordres juridiques distincts sur un même territoire et en déterminant les droits des personnes selon leur nationalité. Ce régime, le seul du genre au monde, rappelle les régimes honteux du passé, comme celui d’apartheid en Afrique du Sud. »

Avi Primor, ancien ambassadeur israélien (Haaretz, septembre 2002) :

«La stratégie sud-africaine de Sharon »

Dror Etkes, La Paix Maintenant (Haaretz, 25 octobre 2002) :

« Si les colonies ne sont pas démantelées, nous deviendrons un mélange d’Iran et de l’ancienne Afrique du Sud, un pays qui combine le sectarisme religieux et l’apartheid »

David Grossman, écrivain (Ha’aretz, 15 août 2005) :

« Pleurons pour le million et demi de Palestiniens dont la vie a été un enfer pendant tant d’années à cause d’une situation d’apartheid qu’ont créée les colonies »

Danny Rubinstein, journaliste (Ha’aretz, 4 août 2006) :

« L’entreprise de colonisation a créé un régime d’apartheid dans les territoires »

Ehud Olmert, ancien premier ministre israélien (Ha’aretz, 29 novembre 2007) :

« Le jour viendra où la solution à deux Etats s’effondrera, et nous ferons face à un conflit de type sud-africain pour l’égalité du droit de vote…Dès que cela arrivera, l’Etat d’Israël disparaîtra »

Dror Etkes, La Paix Maintenant (Yediot Aharonot, 23 février 2007) :

« Qu’ils appellent le système qu’Israël a créé dans les territoires occupés par son nom explicite : apartheid »

Akiva Eldar, journaliste (Ha’aretz, 4 juin 2007) :

« Mais même le prophète d’apocalypse que [Yeshayahou Leibowitz] était ne pouvait prévoir l’ampleur de la corruption des valeurs que l’entreprise de colonisation allait générer, ni l’étendue des règles d’apartheid qui allaient permettre et encourager le vol de la terre »

Editorial Ha’aretz (3 octobre 2007) :

« Cette séparation de facto ressemble aujourd’hui davantage à un apartheid politique qu’à un régime d’occupation, à cause de sa durée. L’un des côtés, déterminé par l’appartenance nationale et non par la géographie, jouit du droit de choisir, de la liberté de circulation et d’une économie en croissance. L’autre est enfermé derrière des murs, ne jouit ni du droit de vote ni de la liberté de circuler, et ne peut pas planifier son avenir »

Yossi Sarid, ancien ministre (Haaretz, 25 avril 2008) :

«Oui, c’est l’apartheid…Les Palestiniens sont malchanceux car ils n’ont pas de Nelson Mandela; les Israéliens de F.W de Klerk »

Zeev Sternhell, historien (Ha’aretz, 29 septembre 2008) :

« Je ne recherche pas la justice absolue, seulement la fin d’un apartheid de facto »

Abraham Yehoshua, écrivain (lettre à La Paix Maintenant, 17 octobre 2009) :

« En ne faisant rien, nous nous dirigeons à très court terme vers un avenir horrible : Israël devient un Etat d’apartheid où la majorité de la population est palestinienne »

Ehud Barak, ancien premier ministre (conférence d’Herzliya, février 2010) :

« Si Israël continue l’occupation de la Cisjordanie et de la bande de Gaza, et insiste à priver les habitants de ces régions palestiniennes du droit de vote, il sera, à ce moment-là, un Etat d’Apartheid »

Akiva Eldar, éditorialiste (Haaretz, 04 janvier 2010) :

« Israël et l’Afrique du Sud de l’apartheid sont-il vraiment différents ? En ce qui concerne les pratiques discriminatoires, il est difficile de trouver les différences entre l’ordre blanc en Afrique du Sud et l’ordre israélien dans les Territoires ; avec par exemple des espaces séparés et des lois séparées »

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s